L’installation d’une pompe à chaleur fait partie des travaux d’amélioration énergétique qui bénéficient des aides et financement de l’Etat. Ceci dit, très peu de personnes savent exactement quelles sont les conditions d’éligibilité aux différentes aides et subventions, et aussi à quelle hauteur s’élève ce financement. Grâce à cet article, vous découvrirez tout ce qu’il faut savoir sur le l’obtention de crédits et financement pompe à chaleur.

Obtention de crédits et financement pour une installation PAC

Le gouvernement s’engage à accompagner les foyers dans le cadre de la transition énergétique. De ce fait, l’installation d’une pompe à chaleur bénéficie de diverses aides et financement à l’instar du crédit d’impôt de 30 %,  de la réduction de la TVA à 5,5 %, de la prime énergie PAC ou isolation à 1 €, etc.

subvention et financement pac

Le crédit d’impôt de 30 % s’applique uniquement dans le cadre de l’installation d’une pompe à chaleur air eau pour production de chaleur, d’une pompe à chaleur à capteur enterré et d’une pompe à chaleur thermodynamique pour production d’eau chaude à usage sanitaire.

Le crédit d’impôt de 30 %

De manière générale, le plafond des dépenses nécessaires à l’installation de la pompe à chaleur s’élève à 8 000 euros pour toute personne seule (célibataire, veuf, divorcé). Les personnes mariées ou vivant en couple quant à elles doivent régler la somme de 16 000 euros. Cette somme est imposable par la commune.

La TV réduite à 5,5 %

La TV réduit au taux de 5,5% est une aide qui accompagne l’installation d’une pompe à chaleur, excepté la pompe à chaleur air air. Et cette aide couvre aussi bien la fourniture des matériaux, que l’installation de l’appareil de chauffage proprement dit. D’autre part, seuls les logements achevés depuis plus de deux ans sont éligibles à cette aide.

L’aide de l’Agence Nationale pour l’amélioration de l’Habitat

Obtention de crédits de financement

L’ANAH propose aux personnes qui optent pour la transition énergétique une prime énergie pour toute installation de pompe à chaleur. Il s’agit en fait du programme de l’isolation à 1 €. Grâce à ce programme l’Agence nationale pour l’amélioration de l’Habitat, le gouvernement accorde une prime pouvant s’élever à 4 000 euros, soit 4 000 € pour les foyers modestes et 2 500 € pour les autres.

La prime énergie couvre des travaux tels que le remplacement d’une chaudière à gaz, à fioul ou à charbon par une PAC air eau, eau eau ou par une pompe à chaleur hybride. Tout le monde est donc éligible au programme coup de pouce isolation à 1 €.

La subvention pompe à chaleur

Une autre forme de financement des travaux d’installation de pompe à chaleur consiste à demander une subvention. Celle-ci varie en fonction de la localisation du logement qui nécessite les travaux. Ainsi, les foyers vivants en Île-de-France n’auront pas droit à la même aide que ceux qui vivent en province.

D’autre part, les personnes qui souhaitent obtenir une aide financière de l’Etat pour l’installation d’une pompe à chaleur doivent remplir certaines conditions. L’une de ces conditions est de confier la réalisation des travaux d’isolation intérieur ou d’installation chauffage à des techniciens certifiés RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Categories: Blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *